Dans tous les projets, quelle que soit la méthodologie utilisée pour les gérer, la qualité de la réalisation reste un critère essentiel. Toute la difficulté est d’adopter la bonne méthode de gestion de la qualité. La roue de Deming est une méthode permettant d’assurer le suivi et l’amélioration de la qualité au sein d’un projet. Elle a été présentée pour la première fois dans les années 50 par son concepteur, William Edwards Deming. Peut-elle s’appliquer aux méthodes Agiles? C’est ce que nous allons voir.

 

Une méthode de gestion de la qualité

Initiée par Walter A. Shewhart comme une méthode cyclique de gestion de la qualité, elle a été présentée officiellement dans les années 50 et popularisée par William Edwards Deming, dont elle porte aujourd’hui le nom. Il s’agit d’une méthode dite « PDCA », pour « Plan-Do-Check-Act ».

Les différentes actions sont positionnées autour d’une roue tournant dans le sens des aiguilles d’une montre. Chaque action se déroule de manière incrémentale au fur et à mesure que la roue tourne :

Plan : planifier et préparer

Do : réaliser, développer et mettre en œuvre

Check : tester, contrôler et vérifier

Act : agir, ajuster

L’objectif est d’atteindre un niveau de qualité fixé à l’avance pour le projet. Tant que ce niveau de qualité n’est pas atteint, la roue continue de tourner. Il s’agit donc d’amélioration continue de la qualité tout au long du projet. Le but de la roue de Deming est de faire évoluer le processus projet de façon à s’assurer qu’il soit en permanence adapté à l’organisation du projet et à l’optimiser, grâce aux quatre étapes d’amélioration.

L’étape de planification consiste à vérifier que l’organisation du projet est adaptée aux objectifs fixés. Pour cela, ils doivent naturellement avoir été parfaitement identifiés et les besoins du client correctement définis. A partir de ce moment, le projet a un périmètre bien délimité et peut être découpé en tâches unitaires. Si un problème d’organisation fait surface durant cette étape, il faut en identifier l’origine et en traiter les causes profondes et s’assurer de bien aller à la racine du problème. Peu importe ici la méthode employée pour identifier le problème. Si vous avez une méthode privilégiée, comme les « cinq pourquoi » ou le diagramme d’Ishilawa par exemple, utilisez-la. Plusieurs propositions peuvent être faites, et celle qui apparaît comme étant la meilleure est alors choisie pour être mise en application.

La phase de développement consiste en la réalisation de la solution identifiée dans l’étape précédente. Les tâches définies par la planification sont donc exécutées.

Vient ensuite tout naturellement l’étape de contrôle, durant laquelle on vérifie que les développements réalisés permettent bien d’atteindre les objectifs qui avaient été fixés. Les résultats obtenus sont-ils bien ceux qui étaient attendus et sont-ils satisfaisants ?

La dernière étape se base sur les constats effectués précédemment. Si la solution réalisée permet d’atteindre les objectifs fixés et donne les résultats attendus, alors elle devient la solution nominale, à mettre en œuvre. Dans le cas contraire, on recommence un nouveau cycle, jusqu’à ce que la solution adéquat soit trouvée et mise en œuvre.

 

Appliquer la roue de Deming aux méthodes Agiles

Nous venons donc de voir que la roue de Deming consiste à avancer, tout en cherchant en permanence à améliorer les processus et la qualité en général. Cela ressemble tout de même beaucoup aux méthodes de développement Agile non ?

Les méthodes Agiles, qu’il s’agisse de XP ou Scrum (pour ne prendre que les plus connues) s’appuient elles aussi sur un processus d’amélioration continue. Elles reposent sur des cycles de développement itératifs, incrémentaux et adaptatifs. Si les besoins du client évoluent en cours de réalisation, des ajustements peuvent être opérés durant les différentes itérations. Grâce à la validation continue par les utilisateurs des développements réalisés, la validation fonctionnelle est également assurée. L’autre avantage est qu’ils sont généralement plus impliqués dans le projet. La validation technique est mise en place par la révision permanente du code par l’ensemble des développeurs et le refactoring afin de ne pas accumuler la dette technique.

La roue de Deming comme les méthodes Agiles d’appuient donc sur le même principe. Il ne s’agit pas de se baser sur une méthode théorique de gestion du projet, avec différentes projections censées permettre d’anticiper les besoins, les ressources, le déroulement des réalisations. Dans un cas comme dans l’autre, il faut faire preuve de pragmatisme. Les équipes s’appuient sur une analyse empirique du déroulement du projet, sur ce qui se passe réellement sur le terrain. Le but est de faire les bons choix afin d’optimiser les réalisations en se concentrant sur l’essentiel. Ces choix peuvent être régulièrement remis en cause, afin d’améliorer encore le processus.

Si l’on rapproche le processus d’amélioration continue PDCA et Scrum par exemple, la phase de planification sera réalisée durant le sprint planning. C’est à cette occasion que les user stories à prendre en compte seront priorisées, estimées et réparties en tâches. La phase de réalisation aura naturellement lieu durant le sprint en lui-même. Les tâches sont réparties entre les différents membres de l’équipe. Les contrôles auront lieu durant le daily meeting, la réunion de revue de sprint ou encore durant la rétrospective. Les problèmes rencontrés sont évoqués durant les daily meetings. Les problèmes récurrents le seront lors de la revue de sprint ou la rétrospective. Tous ces problèmes sont partagés entre tous les membres de l’équipe et des solutions proposées. Une fois les solutions débattues, les décisions sont prises afin de remédier aux différents problèmes et améliorer les processus. Enfin, les décisions prises durant la rétrospective seront appliquées durant la dernière phase, d’ajustement.

 

Si vous travaillez avec une méthode Agile et que vous souhaitez inscrire votre équipe projet dans un processus d’amélioration continue, n’hésitez pas à tester Nutcache. Ce logiciel de gestion de projet Agile complet est un outil particulièrement efficace, quelle que soit la complexité du projet, facilitant la collaboration entre les membres de l’équipe et le suivi des travaux. Vous pouvez tester gratuitement Nutcache pendant 14 jours.