Les avantages de la gestion de projet Agile pour un entrepreneur

La gestion de projet Agile a fait ses preuves dans de nombreuses grandes entreprises dédiées à l’informatique, permettant de s’adapter, même avec des équipes nombreuses, aux changements et aux imprévus. Mais qu’en est-il de l’auto-entrepreneur, ou plutôt micro-entrepreneur depuis quelques temps ? Si l’auto-entrepreneur est intégré à une plus grosse équipe, la question ne se pose pas, les avantages et les inconvénients des méthodes Agiles de gestion de projet sont les mêmes que dans une grande entreprise. En revanche, les méthodes Agiles comme Scrum sont-elles applicables à un entrepreneur travaillant seul, en contact direct avec ses clients, et présentent-elles les mêmes avantages ? C’est ce que nous allons essayer de découvrir.

 

Petit rappel sur la gestion de projet Agile

L’agilité n’est pas juste une méthode de gestion de projet, c’est avant tout un état d’esprit, une façon de penser. Les principes de l’agilité sont réunis dans le Manifeste Agile qui fixe les grandes lignes.

Dans les méthodes classiques de gestion de projet, on part de l’expression des besoins pour rédiger des spécifications fonctionnelles complètes, qui serviront ensuite pour les développements, chaque étape étant planifiée et budgétée. Tout étant planifié dès le début du projet, il est difficile de gérer un imprévu, une évolution des besoins ou un changement dans l’équipe. En voulant tout contrôler et planifier, on met en place un cadre rigide, qui ne permet pas de changer facilement de direction si le besoin s’en fait sentir. Toute modification de la planification a toutes les chances d’entraîner un dépassement des délais et du budget. De plus, la validation du produit final s’effectue à la toute fin du projet, ce qui signifie une énorme perte de temps si le client n’est pas satisfait.

Les méthodes Agiles apportent au contraire de la souplesse dans la gestion d’un projet. Il s’organise autour de cycles de développements itératifs, de courte durée, avec un périmètre restreint. A la fin de chaque itération, les développements sont validés ou invalidés par le client. Si la partie du produit livrée correspond aux attentes du client, on passe à la suite avec une nouvelle itération. Si ce n’est pas le cas, on reprend les développements pour corriger ce qui ne convient pas. Le client est impliqué durant tout le projet. Il valide ainsi le travail effectué au fur et à mesure, ce qui permet d’identifier plus rapidement les problèmes éventuels, et non pas seulement à la fin du projet.

 

L’agilité, un état d’esprit avant tout !

L’agilité est donc avant tout une façon de penser, les méthodes comme Scrum par exemple, ne sont que des outils. Le Manifeste Agile détaille quatre valeurs et douze principes, mais nous n’allons pas les détailler ici.

Ce qu’il faut bien comprendre, c’est que le travail d’équipe vient avant toute chose. La communication et la collaboration sont les piliers de l’agilité. Les membres de l’équipe projet sont donc plus importants que les outils. L’accent est mis également sur les résultats. On se concentre sur la livraison et la validation du produit, étape par étape, itération par itération. Pour cela, une collaboration continue avec le client est nécessaire, ainsi qu’une grande flexibilité afin de pouvoir accueillir positivement les changements et les gérer au mieux.

On ne se contente donc pas d’une gestion contractuelle du projet, avec les engagements de chacun. L’objectif est avant tout la satisfaction du client, avec lequel l’équipe projet travaille quotidiennement.

Les contraintes particulières de l’auto-entrepreneur

Par rapport à une équipe projet classique, l’auto-entrepreneur a des contraintes toutes différentes. A moins qu’il ne soit intégré à une équipe projet en tant que prestataire externe, il travaille souvent seul. Il est donc forcément en contact direct avec les clients, puisqu’il ne dispose ni de commerciaux, ni d’une hiérarchie pouvant servir d’intermédiaire.

En utilisant une méthode de gestion de projet classique, l’auto-entrepreneur va devoir définir les besoins avec son client, puis le périmètre exact du projet et enfin signer avec lui un contrat dans ce sens. Il devra ensuite rédiger les spécifications complètes et les faire valider. Tout cela prend du temps, et à ce stade, les développements n’ont pas encore commencé, l’auto-entrepreneur n’a rien à présenter concrètement. Il reste encore à effectuer les développements. Ce n’est qu’après un certain temps (pendant lequel il n’est pas payé), qu’il peut enfin présenter à son client le produit final. Dans le meilleur des mondes, tout se passe bien. Le client est content, repart avec son produit et paye sa facture. Mais dans la réalité, ça se passe rarement de cette façon. Le client aura toujours des remarques, des modifications à demander, et ce, même si le produit correspond à son besoin initial. Soit l’auto-entrepreneur laisse partir son client mécontent avec un produit qui ne lui convient pas tout à fait, soit il effectue les modifications demandées, mais dans ce cas, le temps passé est rarement facturé. Naturellement, tout cela peut être pris en compte lors de l’établissement du devis en prenant une marge de sécurité sur le prix. Mais dans un environnement tendu, où la concurrence est rude, il n’est pas toujours évident d’opter pour la sécurité.

 

Etre un auto-entrepreneur Agile

Les avantages des méthodes Agiles pour un auto-entrepreneur sont évidents. Ce dont il a le plus besoin afin de gérer au mieux un projet, c’est de souplesse. Il est impossible de penser à tout lors de la conception d’un produit, d’autant plus lorsque l’on travaille en équipe réduite ou seul. Et le problème est le même pour le client. Il n’est pas facile pour lui de dresser dès le début une liste exhaustive de ses besoins.

L’utilisation d’une méthode Agile va donc amener l’auto-entrepreneur et son client à collaborer étroitement, dès la conception du produit. L’instauration d’un dialogue permanent et d’une communication transparente créera une relation de confiance. La satisfaction du client étant la priorité, l’organisation du projet en itérations courtes permettra de présenter la conception ou le produit de façon régulière. La démonstration du produit à la fin de chaque itération permet de valider le travail accomplit et d’orienter les développements suivants. Le client priorise les fonctionnalités qu’il veut voir développées en premier, valide le travail au fur et à mesure, et se retrouve au final avec un produit de qualité qui correspond à ses besoins, même s’ils ont évolué au cours du projet.

 

Pour conclure sur l’agilité chez les entrepreneurs

Un auto-entrepreneur a toutes les raisons de travailler avec une méthode Agile de gestion de projet. Travaillant seul, il doit absolument opter pour une communication transparente et un travail collaboratif avec son client.

Une solution intégrée comme Nutcache fournit toutes les ressources nécessaires à la gestion d’un projet Agile, ainsi que les outils collaboratifs permettant les échanges entre l’auto-entrepreneur et ses clients. N’hésitez pas à tester Nutcache en profitant de la période d’essai gratuite de 14 jours.

2017-10-26T14:29:11+00:00

About the Author: