Travailler en équipe peut s’avérer être votre plus grande force, mais également votre plus grande difficulté. Apprenez à repérer rapidement les problèmes de travail en équipe afin de les régler rapidement. Ainsi, les efforts de chacun seront utilisés pour maximiser votre performance au travail plutôt que de laisser chacun aller se perdre de son côté. Afin de vous aider, voici quatre solutions à des problèmes fréquents de travail en équipe :

Certains membres de l’équipe travaillent plus que d’autres

Ce problème ne vous est certainement pas inconnu, car il a été présent dès vos premiers travaux d’équipe à l’école primaire. Certains se la coulent douce en profitant de ceux qui font tout le travail en sachant que les tâches seront accomplies de toute façon par d’autres membres de l’équipe. Afin de régler ce problème, tâchez d’abord de vous tenir près de votre équipe afin de repérer qui travaille moins que les autres. Il se peut même que le problème soit tout de suite réglé de cette façon, car les moins travaillant ne veulent pas mal paraitre devant vous. Portez attention à ce que chacun a à dire sur le projet afin de vérifier si la façon de travailler convient à tous ou ce qu’il y aurait à changer. C’est peut-être de cette façon que vous comprendrez ce qui ne va pas avec certains membres et pourrez ainsi régler ce problème. Si cela ne fonctionne toujours pas, donnez une tâche spécifique à chacun. Ne pouvant pas se faire sauver par un autre collègue qui fait le travail à leur place, les paresseux se verront bien obliger de travailler. Et s’ils ne le font pas, ils seront très faciles à repérer cette fois.

Un membre de l’équipe s’impose aux autres

Certains ont de la difficulté à comprendre comment travailler au sein d’une équipe et s’y voient plutôt en tête. Ils s’imposent alors sans réserve et tassent les autres afin de prendre trop de place. Ces personnes n’ont pas à recevoir de votre part l’attention qu’ils recherchent désespérément, mais doivent plutôt être traitées comme n’importe quel membre de l’équipe. Lors des réunions de groupe, donnez la parole à ceux qui n’osent pas s’exprimer. Ceux-ci ce sont peut-être sentis écrasés par celui qui prenait trop de place, mais méritent tout de même d’être entendus. Afin de distraire un peu ceux qui s’imposent aux autres, offrez-leur de travailler sur une tâche « importante » afin qu’ils s’y affairent fièrement tandis que les autres peuvent se concentrer sur leur propre tâche. Cela pourra combler leur désir de se sentir supérieur aux autres sans que cela nuise au travail du reste de l’équipe. Veillez par contre à ce que le tyran ou les autres employés ne se manquent jamais de respect entre eux.

Un collègue n’ose pas prendre sa place

À l’opposé, certains membres de l’équipe préfèrent rester discrets et n’osent pas prendre leur place de peur de déranger les autres. Essayez de comprendre pourquoi cette personne se sent rejetée. C’est peut-être parce qu’elle est nouvelle dans l’équipe ou parce qu’une hostilité entre elle et les autres s’est instaurée. Offrez-lui des opportunités afin de briser la glace et trouver sa place au sein du groupe. Faites- lui savoir que s’il fait partie de cette équipe, c’est qu’il y a une place importante et qu’il mérite de se faire entendre. N’hésitez pas à l’aborder directement afin de savoir ce qu’il a à dire sur le projet. Souvent les plus timides sont également ceux qui ont le plus analysé la situation. Autrement, si parler au sein du groupe l’intimide, allez le voir lorsqu’il est seul afin de l’entendre et partagez par la suite vous-même les idées qu’il a proposées. Il se peut qu’il ne soit simplement pas enclin à travailler en équipe et dans ce cas, incitez-le à du moins communiquer ce qu’il fait et où il en est rendu avec les autres.

L’équipe ne travaille pas de façon efficace

L’équipe peut ne pas travailler de façon efficace, car elle ne se met pas à la tâche ou encore si elle la termine trop rapidement. Afin de maximiser le travail en équipe, il est important que chacun y trouve sa motivation et que les instructions soient claires. Vos employés ne seront souvent pas motivés par le simple fait de gagner de l’argent et ne feront pas ce projet pour les mêmes raisons que vous: veillez plutôt à miser sur ce qui les motive réellement afin que leur désir de travailler soit mené par cela. Parlez avec chacun d’entre eux afin de savoir ce qui les intéresse et intégrez ces idées dans la démarche de projet. Également, il se peut que votre équipe n’avance pas simplement, car elle ne sait pas vraiment quoi faire. Informez-les bien de chaque tâche à accomplir, étape par étape, et venez-leur personnellement en aide lorsqu’ils bloquent sur quelque chose. Restez avec eux jusqu’à ce qu’ils soient vraiment engagés dans le problème, si nécessaire. S’ils travaillent plutôt trop rapidement, demandez-leur d’exécuter d’autres tâches qui serviront à perfectionner leur travail. Leur demander de résumer le travail demandé et effectué à l’écrit est également une bonne façon de les aider à reconnaitre leurs erreurs. Vous pouvez également établir un échéancier afin que les trop lents comme les trop rapides comprennent le temps qu’ils devraient passer sur chaque tâche.

De plus, dans n’importe quelle situation, avoir une discussion avec les membres de l’équipe visés peut s’avérer essentiel. Clarifiez à nouveau le rôle de chacun au sein de l’équipe puis avertissez-les des mises au point nécessaires et de la façon dont ils devraient modifier leur conduite. Donnez-leur toujours une chance, car il se peut qu’ils n’agissent pas mal par mauvaise volonté, mais à cause d’un autre problème. Toutefois, si la situation ne se règle pas, pensez à modifier la composition de l’équipe ou à faire travailler certains membres sur un projet plus simple la prochaine fois.