Une des premières étapes d’une bonne gestion de projet est la planification de celui-ci. En effet, c’est une tâche essentielle pour la maîtrise des délais. Pour vous organiser de façon structurée, vous pouvez suivre une méthodologie reconnue. Elles ont pour but de faciliter le management à chaque étape du projet. Il existe plusieurs types de planification de projet. Nous avons recensé ici les 7 plus importants, pour mieux vous aider à cibler celui dont vous pourriez avoir besoin.

 

1- Type Traditionnel

Dans un premier temps, vous estimez le nombre de tâches requises pour un travail, la charge qu’elles induisent, puis vous décidez des actions à tenir pour chapeauter et contrôler le déroulement. Cette approche peut sembler sommaire, mais elle fonctionne très bien et de manière efficace sur de petites équipes. Ceci parce qu’elle permet de mettre en place des retours rapides au cours de la mission. Attention tout de même, pour appliquer ce type de planification, il est préférable que les membres de l’équipe ne dépendent pas les uns des autres.

 

2- Type Agile

Avec cette méthode, il s’agit de découper les étapes du projet en « sprints ». Ce sont des cycles de livraison sur une courte durée. Vous l’aurez compris, la gestion de projet Agile est parfaitement adaptée lorsque l’on doit travailler de manière souple et rapide. Particulièrement profitable aux équipes autonomes, ce procédé permet une communication constante et fonctionne très bien en interne, lorsque l’on n’a pas besoin d’un contrôle intensif sur les équipes.

 

3- Type Cascade

Lorsque les membres d’une équipe sont interdépendants pour l’accomplissement de leur travail, c’est la méthode parfaite. Effectivement, elle permet d’établir un ordre précis des tâches avant que d’autres puissent être enclenchées. Elle offre également une grande possibilité de communication, où chacun contribue à l’avancement général du projet. C’est une technique flexible qui autorise l’agrandissement de l’équipe en cours de réalisation et des vérifications soutenues.

 

4- Type PERT

En français, cela signifie : Technique d’Évaluation et Examination des Programmes. Ce concept améliore l’utilisation de l’outil diagramme de Gantt, et permet notamment de définir un « chemin critique » qui donnera la durée minimale du projet. Cette méthode de planification demande beaucoup de rigueur dans sa mise en place, mais donne des résultats impressionnants, car elle met en jeu une véritable organisation scientifique du travail. Elle est parfaitement adaptée aux entreprises en pleine expansion, ou bien à celles qui souhaitent s’en laisser la possibilité.

 

5- Type SCRUM

C’est un dérivé du mode Agile, qui propose l’utilisation de « sessions » de 30 jours. Elles sont utilisées pour prioriser les différentes tâches et veiller au respect des délais du projet. SCRUM permet de former de petites équipes spécifiques et de faciliter le processus de déroulement. Les retours permanents des différents collaborateurs permettent de réajuster la distribution du travail quotidiennement et facilitent la progression ainsi que la supervision des résultats. C’est un des types de planification particulièrement adapté pour le développement informatique.

 

6- Type Crystal clear

Là encore, il s’agit d’une émanation du mode Agile. La particularité de Crystal clear, c’est qu’elle est très adaptable au caractère de chaque projet. Le but est d’obtenir un fonctionnement optimal de la part de l’équipe parce qu’elle aura appris de ses pratiques, tout au long de la mission. C’est une méthode très flexible qui offre de véritables avantages sur la rapidité de réalisation des tâches. Elle a de nombreuses fois fait ses preuves sur de petites structures ou dans des besoins de réactivités élevés. Elle est particulièrement appropriée pour des projets à tournure créative.

 

7- Type Processus Unifié

Très souvent utilisée dans le développement de logiciels orientés objet, elle peut tout également s’utiliser lorsque l’on souhaite éviter une planification séquentielle. En effet, c’est une technique itérative, incrémentale et modélisatrice. Le Processus Unifié offre la possibilité de mettre en place des cycles avec des phases de tests et des phases de retours du client ou de l’utilisateur. À la fin de chaque étape, la production est réajustée dans des paliers de transition. C’est un mécanisme qui facilite l’avancement et le développement rapide d’un projet, tout en impactant directement les performances de celui-ci.

 

Chaque projet comportant des contraintes très différentes, il est préférable de choisir sa méthode en fonction des besoins évoqués avant la planification. En appliquant une technique appropriée aux finalités de l’entreprise, vous pouvez réellement renouveler les modes de communication d’une équipe, ses procédures de travail ainsi que les stades clés de l’organisation. Vous pouvez suivre scrupuleusement une méthodologie évoquée ci-dessus, vous pouvez aussi choisir de « mixer » certains types de planification ou bien décider d’un système de conduite personnel.

Dans tous les cas, un logiciel de gestion collaborative comme Nutcache s’adapte afin de fluidifier le travail et la productivité.

inscription Nutcache