Master Black Belt – La certification des Maîtres Lean Six Sigma

La certification Master Black Belt est le plus haut niveau de certification Lean. Très difficile à obtenir, elle demande une parfaite connaissance de la méthode Lean six sigma, et de l’expérience de terrain en gestion de projets. Comment se préparer, qu’apporte cette certification en termes de carrière et de salaire ? Autant de questions auxquelles nous allons essayer de répondre.

 

Rappel sur les certifications Lean

La méthode de gestion de projet Lean comprend six niveaux de certification modélisés sous la forme de ceintures de différentes couleurs, comme dans les arts martiaux. Les grades sont donc « White Belt », « Yellow Belt », « Green Belt », « Black Belt », « Master Black Belt » et « Champion Lean ».

« Champion Lean » étant un peu à part (il s’agit plus d’un rôle de facilitateur pour déployer la méthode en entreprise, qui ne nécessite donc pas une maîtrise poussée de tous les outils), le niveau « Master Black Belt » représente donc le plus haut niveau de certification Lean.

Si les deux premiers niveaux (« white » et « yellow ») ne nécessitent pas une validation particulière, juste une participation à des formations, ce n’est plus du tout le cas pour les grades « green » et « black ». L’obtention de la Green Belt demande une formation de deux semaines suivie d’un examen et permet la gestion de petits projets en autonomie, mais généralement à temps partiel. La Black Belt quant à elle nécessite une formation s’étalant sur quatre à cinq semaines et amène les apprenants à une maîtrise bien plus avancée des outils Lean. Les certifiés sont ensuite capables de gérer des projets complexes à la portée stratégique importante. L’intégralité de leur temps est désormais consacrée à la gestion de projet. La Master Black Belt se place donc encore à un niveau supérieur, et nécessite une solide expérience sur plusieurs années en tant que Black Belt.

 

Le rôle de la Master Black Belt dans l’entreprise

La certification Master Black Belt a donc un niveau très élevé. Il faut avoir mené à bien plusieurs projets complexes en tant que Black Belt et suivi une formation complémentaire.

Les Master Black Belt sont des personnes très expérimentées avec une maîtrise particulièrement poussée de la méthode Lean. Que peuvent-ils alors faire dans l’entreprise ?

La première mission d’un Master Black Belt est de prendre la direction des services Lean dans l’entreprise. A ce titre, il va gérer des portefeuilles de projets, voire des programmes entiers. Il occupe donc une position stratégique dans l’entreprise, en s’assurant que la méthode Lean est bien appliquée ou que l’optimisation des projets se déroule correctement. Il devient un référent méthodologique, et va favoriser et faciliter le déploiement de la méthode Lean. Sa position transversale lui permet d’avoir une vision globale de l’ensemble des projets de façon à vérifier qu’ils vont dans la direction stratégique décidée par l’entreprise.

En tant que Master Black Belt, ils peuvent également intervenir sur n’importe quel projet présentant des difficultés (ou non), généralement à la demande du chef de projet (Green Belt ou Black Belt). Sa maîtrise du Lean et son expérience en tant que Black Belt lui permet de prodiguer des conseils, d’aider à mettre en place des outils ou des processus afin de remettre un projet sur les rails ou d’en augmenter encore l’efficacité.

Il prête également assistance à tous les managers afin de les aider à définir des portefeuilles de projets, en fonction des sujets, des clients et des candidats.

Enfin, et ce n’est pas la moindre de ses responsabilités, le Master Black Belt a la charge de coacher et de former les Green Belt et les Black Belt de l’entreprise. Au-delà de la formation, son rôle sera aussi de mettre en place des actions de façon à renforcer la motivation et la détermination des Green Belts et des Black Belts. Des interventions ponctuelles mais régulières au sein du réseau des gestionnaires de projet permettent d’entretenir et de développer leurs connaissances, et ainsi de mieux les préparer petit à petit à une certification d’un niveau supérieur.

 

Comment bien se préparer ?

Les domaines couverts par les compétences du Master Black Belt sont assez larges.

Il doit être un bon communicant. Faciliter la mise en place du Lean dans l’entreprise, entreprendre des actions auprès des managers, animer le réseau des Green Belts et des Black Belts et mettre au point les programmes de formation nécessite d’être pédagogue et très à l’aise en communication, orale comme écrite.

Il doit naturellement maîtriser totalement la gestion de projet Lean, être capable d’animer des équipes et de mettre en place un système de coaching personnalisé en fonction des besoins.

Au-delà de la gestion de projet, le Master Black Belt doit posséder de solides compétences en gestion de portefeuilles de projets, ainsi qu’en finance et en comptabilité, et en statistiques avancées.

Evidemment, tout cela n’est pas inné, et s’acquiert petit à petit avec l’expérience en tant que Black Belt et en suivant des formations adaptées.

Le Black Belt qui souhaite devenir Master Black Belt va approfondir ses compétences en menant à bien des projets de plus en plus complexes, mais aussi renforcer ses connaissances des différents outils Lean. En tant que chef de projet, il va participer à l’animation du réseau de l’entreprise en intervenant auprès de ses pairs et du management. Il va devoir également prendre la main sur des outils de statistiques avancées et de conduite du changement.

Le développement du Black Belt va dépendre en partie de sa motivation à s’améliorer et de son implication dans l’entreprise et plus particulièrement dans l’animation du réseau Lean. En prenant à sa charge des sujets particuliers et en les développant pour les présenter à ses confrères, sous l’œil bienveillant du Master Black Belt naturellement, il va doucement progresser vers le niveau supérieur. Avant de pouvoir prétendre passer au grade supérieur, le Black Belt devra avoir mené à bien au moins une dizaine de projets Lean et dispensé au moins 40 heures de formation.

Mais cela ne suffira pas. Il lui faudra également suivre des formations spécifiques, dispensées par un Master Black Belt de l’entreprise s’il en existe déjà un, ou par un organisme spécialisé. Les formations de Master Black Belt s’étalent généralement sur quatre à six semaines, avec des séances classiques (pour renforcer les connaissances) et des séances de coaching (pour renforcer les compétences).

Qu’apporte la certification Master Black Belt ?

Pour commencer, cette certification de gestion de projet Lean amène la reconnaissance de ses connaissances et de ses compétences professionnelles de la méthode Lean. Elle sanctionne des années d’expérience en tant que chef de projet Black Belt, d’animateur, d’accompagnateur et de garant du Lean au sein de l’entreprise.

Elle permet d’accéder à des postes d’encadrement d’un niveau bien supérieur à ceux proposés aux Black Belt, puisqu’il ne s’agira plus de gérer un projet, mais bien de gérer des portefeuilles ou des programmes de projet. En cela, le Master Black Belt devient un axe important d’amélioration des processus et des projets, et un précieux « outil » pour permettre à son entreprise de poursuivre sa stratégie le plus efficacement possible.

En tant que référent Lean, le Master Black Belt a en charge le déploiement de la méthode et son acceptation, ainsi que la formation et le coaching de ses collègues (Green Belts et Black Belts).

Si les Green Belts peuvent représenter jusqu’à 5% des effectifs d’une société et les Black Belts 1%, le Master Black Belt est beaucoup plus rare. En moyenne, les Master Black Belts ne représentent au plus que 0,2% de l’effectif total de l’entreprise. Dans une entreprise employant 1000 personnes, on ne trouvera donc au plus que 2 Master Black Belt (contre 10 Black Belts et 50 Green Belts). Cette certification représente donc une opportunité de carrière (et de responsabilités) indéniable. On observe souvent une augmentation du salaire de l’ordre de 15% à 30% lors du passage de la Black Belt à la Master Black Belt.

 

Pour conclure sur la certification Master Black Belt

Même si vous avez obtenu la certification Black Belt il y a plusieurs années, que vous avez mené de nombreux projets à bien et que vous êtes moteur du réseau auprès de vos collègues, vous n’êtes pas forcément aussi prêt que vous le pensez pour passer au niveau supérieur. Il y a un fossé entre les certifications Black Belt et Master Black Belt, qui tient autant aux connaissances et aux compétences qu’aux fonctions au sein de l’entreprise. Avant de vous lancer dans la préparation de la certification, évaluez-vous avec l’aide d’un Master Black Belt, faites le point sur vos besoins et établissez un plan individuel d’apprentissage. Vous saurez ainsi comment progresser, accéder à la formation, puis à la précieuse certification. Nul doute qu’une fois acquise, elle vous apportera de belles opportunités professionnelles.

 

Nutcache est un logiciel de gestion de projet parfaitement adapté à vos projets Lean Six Sigma.

2018-03-28T06:30:05+00:00

About the Author: