Longtemps la gestion des ressources humaines et des projets a été essentiellement basée sur la productivité, l’efficacité et naturellement la marge dégagée, sans prendre en compte l’aspect humain. Désormais, il est possible de replacer l’humain au centre des préoccupations. Le management équitable* défini un certain nombre de pratiques de gestion prenant en compte non seulement les performances financières de l’entreprise mais également l’épanouissement des salariés dans leur travail.

 

Le management équitable, pourquoi faire ?

La crise économique mondiale présente depuis plusieurs années a entraîné de profonds changements dans les politiques de gestion des entreprises. Si pendant longtemps, aucune relation n’a été faite entre la souffrance au travail ressentie par les salariés et les performances de l’entreprise, ce n’est plus le cas aujourd’hui. Les restructurations, les délocalisations, les déménagements entraînent un découragement croissant chez les salariés concernés.

S’il ne s’agit pas d’une révolution, le retour de l’humain au centre des préoccupations et la considération du bien-être des salariés comme étant un vecteur de performance de l’entreprise est nouveau.

L’objectif du management équitable est donc de mettre en place un certain nombre de pratiques permettant d’améliorer à la fois les performances économiques de l’entreprise et l’épanouissement de ses salariés.

 

Quelques grands principes

Désormais, le bien-être et l’épanouissement des salariés dans leur travail sont considérés comme un vecteur de performance pour l’entreprise. L’ensemble du personnel doit être impliqué dans un projet commun sur le long terme afin de développer une dynamique commune.

Du point de vue des managers, le collectif sera privilégié par rapport à l’individu et chacun sera traité avec intelligence. La communication, l’écoute seront privilégiées. La hiérarchie mise en place entre les managers et les membres de son équipe sera basée sur le respect mutuel, la confiance et la motivation plutôt que sur l’obéissance.

Enfin, pour un salarié, la mise en place d’un management équitable lui permettra d’avoir une meilleure vision de la direction prise à long terme par l’entreprise, et de se positionner par rapport à sa propre contribution personnelle dans la réussite de son employeur ou dans la performance de son équipe.

 

La charte du management équitable

Le management équitable fait donc l’objet d’une charte rédigée par un certain nombre de dirigeants. Elle regroupe seize points classés en quatre grandes catégories.

« L’entreprise ambitieuse et exemplaire »

L’entreprise s’engage sur des valeurs humaines, environnementales et sociétales.

« L’humain au centre du management »

Concertation et communication sont les piliers de la gestion du personnel, et les rapports entre personnes sont basés sur le respect et la reconnaissance.

« Des managers responsables et impliqués »

Les effectifs sont gérés de façon pérenne avec une vision à moyen et long terme, la gestion des rémunérations est transparente et équitable et la prévention des risques en termes de santé, de sécurité et d’environnement font partie des préoccupations des managers.

« L’entreprise éthique et civique »

L’entreprise prend à bras le corps ses responsabilités en termes d’éthique, de société et de développement durable. Les produits et services qu’elle commercialise apporte une réelle valeur ajoutée à ses clients.

 

Dans les années qui viennent, ce nouveau type de management va devenir un véritable outil de développement et de réussite, à la fois pour l’entreprise et pour les femmes et les hommes qui la composent.

=> Commencez aujourd’hui à gérer vos projets avec Nutcache!

*Le terme « Management Équitable » est protégé par un enregistrement de marque de la société ACDE Conseil.