Devriez-vous choisir une certification PMP ou bien une PMI-ACP ? C’est à cette question que nous allons nous efforcer de répondre dans la suite de cet article. Le but étant que vous ayez tous les éléments en main pour faire un choix éclairé.

 

Un choix difficile entre une certification PMP et PMI-ACP

En effet, ce n’est pas un choix impossible, mais à première vue, cela peut sembler compliqué. Aujourd’hui, les managers de projet doivent choisir entre plusieurs certificats en gestion de projet, afin d’ajouter de la crédibilité à leur curriculum vitae. Ils doivent aussi stimuler leur évolution professionnelle et suivre l’actualité de la gestion de projet. Et ce, quel que soit le domaine d’intervention.

Concernant la question du choix entre la certification PMP et PMI-ACP, spécifiquement, il existe, au premier abord, quelques dissemblances à noter.

En effet, la certification PMP a une application plus large, donc plus de secteurs d’influences. Tandis que PMI-ACP, est spécifique aux méthodologies Agiles, dont la popularité est croissante, grâce à leur adaptabilité dans des conditions imprévisibles. Par conséquent, cette dernière progresse grandement en parts de marché sur les secteurs technologiques.

Cependant, c’est aussi une sphère professionnelle qui recherche des intervenants qui ont une formation PMP et qui ont également, de l’expérience dans les méthodologies Agile.

 

Les différences fondamentales entre la certification PMP et PMI-ACP

Nous ne sommes pas surpris de voir que toutes les certifications PMI sont considérées comme étant de grande valeur. Notamment dans les secteurs de l’industrie et de la gestion de projet.

Plus clairement, le PMI-ACP est un système d’accréditation formel, qui améliore les connaissances. Ainsi, les dernières méthodologies de gestion de projet sont assimilées. Elles trouvent leur application pratique de manière hautement adaptable.

D’un autre côté, la certification PMP, en dépit d’une méthodologie traditionnelle d’ingénierie logicielle, est reconnue mondialement. Être certifié PMP, démontre que vous avez l’expérience, l’éducation et la compétence pour diriger des projets.

Abordons, maintenant, les différences fondamentales entre les deux certifications.

 

Le rôle du manager en gestion de projet, PMP vs PMI-ACP

En ce qui concerne la personne munie d’une certification PMP, elle possède suffisamment de connaissances et d’expérience sur les méthodologies spécifiques.
Elle doit être capable d’adopter la bonne stratégie concernant un projet particulier. Ainsi, en plus de diriger un projet, le certifié devra savoir prendre en charge les contrôles et la réglementation de tous les aspects de la mission. En outre, la gestion des contraintes d’échéancier et de budget dans la réussite du projet devient sa responsabilité.

Pour sa part, un praticien PMI-ACP, orienté agile, donc, doit maîtriser les outils qui permettent une adaptation rapide aux changements de besoins. Il est à noter que c’est particulièrement conforme quand il s’agit de projets courts. Le manager du projet sera alors obligé d’avoir une compréhension parfaite de la méthodologie agile. Cela afin de mettre en place un degré élevé de coordination pour gérer les équipes.

Le lean se fera aussi bien sur la planification, la conception, le développement, que sur la documentation ou sur les tests.

 

Des différences dans la communication et les responsabilités

Pour la certification PMI-ACP, les avancements du projet doivent être partagés avec toutes les équipes. Ainsi, chacun possède l’intégralité des informations concernant le projet. Cette communication se fait généralement par tableaux ou par graphiques. L’accent est alors mis sur une sorte d’amélioration permanente et la prévention des défauts, à chaque étape. Le projet est découpé en cycles qui sont examinés à la loupe quant à leurs résultats.

Concernant la certification PMP, le chef de projet possède l’autorité de décider qui est habilité ou non à prendre connaissance des progrès du projet. Il sera donc, s’il le souhaite, la seule personne à savoir comment les choses avancent. Ensuite, il informe ses équipes sous forme de synthèse, mais il peut omettre des informations. Ainsi, les équipes ne travaillent que sur la base des documents fournis par le gestionnaire du projet.

 

Certification PMP et PMI-ACP : le contenu des cours

La certification PMP porte sur la gestion de projet, en utilisant les approches traditionnelles de celle-ci. Cela va permettre d’avoir un recul certain sur les pratiques et une vision plus large du travail, dans son ensemble. Les concepts de gestion de projet sont totalement intégrés.

PMP couvre la gestion de projet à un niveau très large, dans une perspective générale. Cela vous permet de comprendre les concepts globaux, mais pas ceux de la méthodologie agile.

De façon différente, les cours de PMI-ACP sont plus proches des méthodologies agiles. En effet, ils constituent un cycle de développement des compétences basé sur l’adaptation.

 

Macro ou micro ?

Finalement, nous le comprenons rapidement, la certification PMP, vous amène au plus haut niveau de gestion de projet. Elle vous aide à comprendre les méthodes avec une vue macro, à un niveau granulaire.

Alors que la certification PMI-ACP sera plus axée sur la vue des sous-ensembles méthodologiques. Dans ce cas-là, c’est la flexibilité de la réflexion et sa rapidité de réponse, qui sont privilégiées.

 

Conclusion certification PMP vs PMI-ACP

Il est clairement compréhensible que PMI-ACP tende à se concentrer sur les process agile. Pendant que la certification PMP sera plus attentive à la gestion de projet dans son approche globale et entière. On peut dire que PMP prend plus de recul quand PMI-ACP sera plus fonctionnelle.

Donc, si vous êtes sur le point de travailler en projet à caractéristique de développement progressif, PMI peut être une très bonne option.

Différemment, pour intégrer toutes les composantes de la gestion de projet à votre travail, PMP sera plus conseillé.

Notre conclusion est donc que le choix d’une certification doit plutôt se faire en tenant compte des besoins que vous avez.
Pour définir ces besoins, vous devez d’abord vous pencher sur les projets que vous êtes amené à conduire dans un avenir proche. Mais il est aussi important que vous pensiez à déterminer quels sont vos objectifs de développement de carrière. En effet, le choix entre la certification PMP ou la PMI-ACP , doit surtout dépendre de l’inclinaison que vous souhaitez donner à votre travail.

 

=> Testez dès à présent Nutcache, le logiciel de gestion des projets agiles!