La méthode RACI est une technique simple au service de vos projets. Lorsque vous avez un projet à gérer, quel que soit le secteur et quelle que soit la taille de celui-ci, il est impératif de définir le rôle et la responsabilité de chacun. En effet, bien souvent sans cela, les délais ne sont pas respectés, chaque équipe se renvoie la charge de travail et certains collaborateurs sont oubliés dans des boucles d’email.

Au contraire, si le projet est défini de manière claire et précise, il n’en sera que plus cadencé et efficace. C’est précisément pour pouvoir faire cette définition rapidement, que vous pourriez avoir besoin de la méthode RACI. Découvrez comment utiliser au mieux cet outil de gestion de projet.

 

La définition de la méthode RACI

La méthode RACI consiste à faire un tableau ou bien une grille, dans laquelle vous indiquez qui fera quoi, dans un projet en particulier. Cela vous permet, non seulement d’avoir une vue d’ensemble de la répartition de la charge de travail sur vos équipes, mais également, de fournir l’assurance à vos collaborateurs, que cette répartition n’est pas faite en dépit du bon sens.

Ainsi, vous évitez de faire intervenir plusieurs personnes sur une même tâche, ou d’oublier des ressources humaines sur une autre. Vous gagnez énormément de temps.

 

Signification de l’acronyme RACI

En utilisant cette méthode facile, vous accédez à un outil immédiatement opérationnel, qui vous apporte une réponse sur la répartition des rôles, en un instant.

R : Responsible, celui qui réalise.
A : Accountable, celui qui supervise et qui réfère à la hiérarchie.
C : Consulted, celui qui conseille.
I : Informed, celui qui doit être informé.

Parfois, vous pouvez trouver l’acronyme RASCI, comme variante. Dans ce cas-là, le S signifie Support.

 

À quel moment faut-il utiliser la méthode RACI ?

La méthode RACI est un outil particulièrement utile pour la coordination et la communication, que ce soit pour des projets complexes ou non. Elle évite également, de devoir faire appel à trop d’arbitrages, dans le déroulé du projet, pour savoir qui est responsable d’un travail, d’un jalon ou d’une étape.

Vous pouvez l’utiliser en amont de la mise en oeuvre du projet, afin de préciser les actions à mener par les membres de votre équipe et de permettre à chacun de connaitre son périmètre de responsabilité.

Par contre, cette méthode n’est aucunement un moyen de modéliser ou systémiser un projet. Elle est surtout là pour établir une information accessible à tous et pour la diffuser clairement.

 

Comment construire une Matrice avec la méthode RACI ?

Comme vous allez le voir, la méthode RACI très facile à utiliser. Dans un premier temps, il s’agit de faire un tableau à double entrée, aussi appelé RACI matrix.

  • À l’horizontale, vous pouvez lister toute l’activité de la mission : les différents palliers, les tâches détaillées, les jalons, les livrables, etc.
  • Puis, sur la verticale, en colonne, indiquez les différents intervenants au projet. Ce ne sont pas forcément des personnes en particulier, vous pouvez mentionner des fonctions, des services ou des métiers de l’entreprise.
  • Vous l’aurez compris, à l’intersection de chaque point de mission et de chaque acteur du projet, vous renseignerez le rôle de chacun.

 

Comment renseigner une Matrice RACI ?

Une fois que vous aurez listé le dérouler du projet et les parties en présence, les lettres de l’acronyme entrent en jeu.

  • Partez d’une ligne horizontale à la fois.
  • D’abord, identifiez toutes les personnes leader de la réalisation de la mission. Ceux qui de manière exécutive interviennent sur une tâche ou une étape. Apposez leur un R pour Responsible.
  • Puis, demandez-vous quelles sont les personnes qui devront au préalable approuver cette action. Qui sont ceux qui rendront des comptes sur cette partie du projet ? Qui en est responsable ? Pour eux, indiquez la lettre A pour Accountable. En général, une méthode RACI bien appliquée, considère que l’idéal est de n’avoir qu’un A pour chaque ligne.
  • Ensuite, essayez de nommer l’individu ou les services qui auront un rôle de conseil sur la mission. Ce sont ceux qui donnent simplement leur avis, livrent leur expertise, sans prise de décision. Cette partie est signifiée par un C pour Consulted. Notez bien, que pour certains projets, il peut ne pas y avoir de C, en effet, toute mission ne donne pas lieu à une consultation extérieure.
  • Pour finir, vous devez distinguer ceux des acteurs du projet, qui n’interviendront pas dans celui-ci, mais qui doivent absolument être tenus informés des éléments et des avancées. Ils se discernent par la lettre I pour Informed.

Votre tableau est ainsi construit très facilement et en très peu de temps.

Afin de pouvoir centraliser des listes de tâches et afin de diffuser rapidement vos tableaux de méthode RACI, pensez à utiliser Nutcache, véritable outil de management projet collaboratif.

inscription Nutcache