Au sein d’une même entreprise, on trouve de plus en plus de projets, qui sont de plus en plus complexes, sans parler des projets impliquant plusieurs entreprises en sous-traitance ou en co-traitance. Le chef de projet joue par conséquent un rôle clé dans la réussite de son équipe. Ce métier demande donc de posséder des compétences en gestion de projet multiples, tant en gestion des ressources qu’en organisation. Nous allons voir ici quelles compétences sont nécessaires à un bon chef de projet.

 

Le pilotage du projet

Les compétences en gestion de projet liées au pilotage sont celles qui viennent en premier à l’esprit quand on pense au métier de chef de projet. Il est évident que les délais de réalisation et de livraison ainsi que la maîtrise des coûts doivent être respectés pour assurer la réussite du projet.

Le chef de projet doit donc maîtriser les techniques et méthodes d’analyse fonctionnelle, de découpage en tâches, de contrôle des coûts et d’ordonnancement. Dans ce dernier domaine, une bonne connaissance des outils comme le PERT et les diagrammes de Gantt est indispensable.

La validation des compétences en gestion de projet peut être effectuée par un organisme comme le PMI (Project Management Institute) par exemple.

 

La maîtrise technique

Le temps où un chef projet pouvait n’être qu’un gestionnaire, sans connaissance technique, est révolu. Il doit être capable de comprendre les problèmes rencontrés par ses équipes et pouvoir échanger sur un pied d’égalité avec tous les intervenants, notamment ceux du métier, qu’il doit coordonner.

Naturellement, il ne doit pas avoir le niveau d’un expert dans chaque domaine. Néanmoins, il doit avoir suffisamment de connaissances pour conserver une bonne maîtrise des discussions techniques, ne pas se laisser influencer ou emmener dans une mauvaise direction.

Une bonne connaissance technique lui permettra non seulement de trancher plus facilement lors de la prise de décisions, mais également d’avoir une plus grande légitimité auprès de ses équipes comme de ses clients.

 

La gestion de l’historique

La gestion d’un projet ne peut se faire correctement qu’en tenant compte de son historique. Si le chef de projet est impliqué dès le départ, il construit son historique petit à petit. S’il arrive en cours de projet, il peut également faire avec l’existant.

La prise en compte de l’historique du projet est nécessaire à toute prise de décision et fait partie intégrante des compétences en gestion de projet. L’historique permet de comprendre l’origine des décisions et des orientations prises pour le projet, ainsi que les raisons d’éventuels conflits ou désaccords.

C’est pourquoi il est important pour un chef de projet arrivant dans une équipe de bien prendre connaissance de l’intégralité de l’historique, car cette connaissance lui permettra ensuite de justifier des directions prises, ou au contraire des changements de direction à prendre, mais aussi d’anticiper tout conflit potentiel qui pourrait survenir ultérieurement.

 

Les relations sociales

Un chef de projet n’est rien sans ses équipes. S’il n’arrive pas à fédérer ses collaborateurs autour de lui et du projet, c’est l’échec assuré. Il n’existe aucun lien hiérarchique entre un chef de projet et les collaborateurs qui interviennent sur son projet.

Par conséquent, s’il n’arrive pas à les entraîner avec lui, s’ils ne voient pas en lui un leader ou n’ont pas envie de le suivre, il n’arrivera à rien. Le leadership fait donc partie des importantes compétences en gestion de projet. Si son carnet d’adresses et son réseau personnel peuvent l’aider à mener à bien sa mission, en s’entourant de personnes en qui il a confiance et qui lui font confiance, ce sont avant tout ses qualités relationnelles qui feront la différence.

Le chef de projet doit être en mesure de dialoguer avec n’importe quel intervenant du projet, qu’il s’agisse d’un collègue de son équipe, d’un sous-traitant ou d’un client. Il va être amené à négocier avec différents acteurs, et doit être en mesure de coordonner et communiquer en toute transparence avec tout le monde.

 

Pour conclure

Étant donné le nombre de compétences en gestion de projet demandées, on pourrait penser qu’il s’agit en fait de plusieurs personnes. Un bon chef de projet sera donc capable de maîtriser les outils de pilotage, de communiquer, aura quelques connaissances techniques, et surtout, saura s’appuyer sur les bonnes personnes de confiance, capables de l’épauler et de compenser ses éventuelles lacunes.

 

=> Créez un compte gratuit Nutcache, outil collaboratif en ligne.